L'histoire et la politique

Aller en bas

L'histoire et la politique

Message par Upomavick le Lun 13 Mar 2006 - 22:18

Ignorant où poster ce message, je me suis dis que cette section était peut être la plus interessante.
Cet après midi, au Cercle Antique de l'ULB, j'ai eu deux discussions très interessantes avec deux autres historiens de 1e licence Histoire de l'Antiquité : la première sur l'opportunité de lois sur des questions d'histoire (ex. celle réprimant toute négation ou minimisation de la Shoah sur le rapports) la seconde (qui en découlait plus ou moins directement) entre un auteur, ses actions, ses idées politiques et son oeuvre. En effet, découvrant une boîte de livre, j'y trouvai une edition de l'Histoire romaine de Théodore Mommsen et surtout le superbe ouvrage La vie quotidienne à Rome à l'apogée de l'Empire de Jérôme Carcopino. De là nous sommes parti sur sa participation au régime de Vichy en tant que secrétaire d’état à l’Éducation nationale de 1941 à avril 42. Certes nous sommes tombé d'accord sur le fait que malgré cela (attention il n'a jamais été pro nazi!!) il avait réussi à écrire l'histoire indépendamment de toutes les idées qui pourrait découler de ce passage à Vichy.

Voici donc ma question : pensez vous que l'histoire puisse s'écrire sans forcément tomber dans le "dérapage" politisé? et surtout l'histoire ancienne ou il est parfois plus simple d'aller greffer des idées modernes, politiques, économiques,...


Bio de Carcopino sur le site de l'Académie Française

_________________
Damien
avatar
Upomavick
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 34
Localisation : Samaravia, Germanie Inférieure, Civitas Tungrorum
Activité : licencié en histoire de l'antiquité
Loisirs : Théatre, Histoire, Astronomie
Date d'inscription : 25/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://damienmarcellin.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire et la politique

Message par Deck le Lun 13 Mar 2006 - 22:49

Eh bien en fait, c'est difficile à dire, puisque l'histoire telle que nous la connaisssons est surtout basée par rapport aux guerres survenues:
Prenons un exemple tout simple:les récits de la secondes guerre mondiale ainsi que tout ce qui nous en provient est à la base issu de pensées politiques déterminant les actions décrites par l'histoire.

La description de l'histoire sans bases politiques me semble difficiles, car même l'auteur à un avis personnel sur les évènements, même s'il essaye de rester le objectif possible.C'est ce que nous ont montré les écrivains réalistes.

Donc, pour mon avis, l'inscription de la politique dans l'écriture de l'histoire me semble en partie nécessaire mais occultable, sans pour autant être indispensable, mais, sachant que l'on ne peut pas l'éviter......

Cédric
avatar
Deck
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum