L'amour grec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'amour grec

Message par Cadmos le Dim 19 Mar 2006 - 23:05

Les Grecs de l'Antiquité sont malheureusement victimes d'une réputation : celle d'être tous homosexuels. Beaucoup pensent que dans la société ancienne grecque, l'homosexualité constituait la norme. Cette pensée est toujours en vigueur de nos jours (qui ne connait pas la tristement célèbre expression "va te faire voir chez les Grecs").

Mais une majorité s'est élevée contre ces théories, prétendant qu'il n'en était rien. Sur ce sujet, l'ouvrage de Platon le Banquet représente une source utilisée par les deux parties, engagées dès lors dans un duel d'interprétation du texte du philosophe.

Qu'en pensez-vous ? Etes-vous pour, contre ? Une telle notion existait-elle dans l'Antiquité ? Les Grecs faisaient-ils une telle division entre l'hétéro et l'homosexualité ? Question


Dernière édition par le Jeu 23 Mar 2006 - 21:02, édité 1 fois
avatar
Cadmos
Modérateur général
Modérateur général

Masculin
Nombre de messages : 418
Age : 26
Localisation : Tyr
Activité : Prince
Loisirs : Rechercher les jeunes filles enlevées par des taureaux
Date d'inscription : 07/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour grec

Message par Deck le Dim 19 Mar 2006 - 23:39

Les grecs ne voyaient pas l'homosexualité et l'hétérosexualité cmme deux pricipes sexuels différents mais comme deux possibilités sexuelles offertes à chacun, homme ou femme:
-L'acte actif, assimmilé au role masculin
-L'acte passif, le role féminin

L'acte homosexuel masculin passif mettait l'homme en considération féminine, voila tout.

Malgré tout, l'homosexualité n'était pas punie, à ce que je me souvienne, mais je crois que l'homme adulte était en droit d'avoir une relation homosexuelle exclusive que s'il avait assuré un role actif permettant la procréation.

Je vais rechercher pour plus de renseignements, car ma mémoire me fait défaut.

Cédric
avatar
Deck
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour grec

Message par Cadmos le Lun 20 Mar 2006 - 15:55

Cédric a écrit:Les grecs ne voyaient pas l'homosexualité et l'hétérosexualité cmme deux pricipes sexuels différents mais comme deux possibilités sexuelles offertes à chacun, homme ou femme:
-L'acte actif, assimmilé au role masculin
-L'acte passif, le role féminin

Effectivement, la société gréco-romaine faisait une nette distinction entre la sexualité active et passive. Notamment dans l'empire romain, les actes passifs comme les rapports bucco-génitaux étaient vraiment mal vus (l'homme devait à tout prix être l'agissant durant le rapport).

Par exemple, sur cet objet gallo-romain, l'association des corps des acrobates représentés sur un équilibre incertain évoque l'interdit des rapports bucco-génitaux. Ici, l'artiste a voulu représenter le grotesque de la situation.

J'ai dérivé du sujet initial, mais c'était juste pour l'anecdote. geek
avatar
Cadmos
Modérateur général
Modérateur général

Masculin
Nombre de messages : 418
Age : 26
Localisation : Tyr
Activité : Prince
Loisirs : Rechercher les jeunes filles enlevées par des taureaux
Date d'inscription : 07/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour grec

Message par Bryaxis le Mar 21 Mar 2006 - 7:25

Une des raisons majeures de cette légende de l'homosexualité est le principe grec selon lequel un homme plus agé prenait un jeune homme sous sa coupe et l'introduisait dans la vie, avec éventuellement en plus une activité sexuelle plus ou moins liée à cette éducation. Par ailleurs les Romains, officiellement homophobes, ont montés en épingle ces pratiques et ont déclaré que tous les grecs étaient homosexuels. Cette idée fut ensuite reprise par les chrétiens car les grecs étaient associés à la fois à la philosophie et au paganisme : l'homosexualité, pêché selon la foi chrétienne, était donc une preuve de leur dépravation.

Ceci au final explique la situation moderne.

_________________
N'hésitez pas à visiter mon site : www.bryaxis.be

Et si Rome n'était jamais tombée aux mains des barbares ? : http://www.bryaxis.be/?page_id=105

Des photos de sites et monuments antiques par centaines ? : http://picasaweb.google.be/bryaxis
avatar
Bryaxis
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Activité : Historien de l'Antiquité, étudiant en sciences et technologies de l'information et de la communicati
Loisirs : Lecture, informatique, ...
Date d'inscription : 24/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bryaxis.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour grec

Message par Cadmos le Mer 22 Mar 2006 - 23:25

De plus, j'ai entendu dire que ce cliché reposait aussi sur l'existence de sectes homosexuelles, enfin je n'ai pas vérifié... confused
avatar
Cadmos
Modérateur général
Modérateur général

Masculin
Nombre de messages : 418
Age : 26
Localisation : Tyr
Activité : Prince
Loisirs : Rechercher les jeunes filles enlevées par des taureaux
Date d'inscription : 07/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour grec

Message par Cuauhtémoc le Jeu 23 Mar 2006 - 12:19

S'il n'avait pas un rôle lié à l'éducation, l'acte homosexuel était strictement interdit chez les anciens Grecs.

_________________
"Namēchtlapaloa, namēchciyauhquetza, namēchciyappōhua.": Je vous salue, je vous souhaite la bienvenue, je vous encourage.
avatar
Cuauhtémoc
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 295
Age : 29
Localisation : Dans le palais de l'empereur à Mexico-Tenochtitlan.
Activité : Lycéen au calmecac de la capitale aztèque.
Loisirs : Littérature, cinéma, histoire, archéologie, jeux vidéos, séries TV...
Date d'inscription : 31/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour grec

Message par Cadmos le Jeu 23 Mar 2006 - 21:01

Il est vrai que cette pratique n'était pas unanimement admise. Par exemple, Solon tenta d'interdire l'accès à l'école et à la palestre à celui qui n'avait pas de fonction à y exercer, ce qui se révéla sans succès.
En fait, cette pratique était principalement répandue dans l'aristocratie, et l'opinion publique y était peu favorable.

Néanmoins la vie sexuelle des hommes restait relativement libre... Cool
avatar
Cadmos
Modérateur général
Modérateur général

Masculin
Nombre de messages : 418
Age : 26
Localisation : Tyr
Activité : Prince
Loisirs : Rechercher les jeunes filles enlevées par des taureaux
Date d'inscription : 07/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour grec

Message par Pericleitos le Lun 25 Fév 2008 - 23:12

Il semble que ce que nous appelons maintenant l'homosexualité ait été une relation ritualisée maître-élève, adolescent-éraste, faisant partiede ou plutôt couronnant l'éducation de l'éphèbe (cf. Vidal-Naquet entre autres). Il était hors de question que cette homosexualité passive perdure après que l'éphèbe eût reçu ses armes d'hoplite.

Pericleitos
Esclave
Esclave

Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 73
Localisation : Alpes Maritimes
Loisirs : histoire
Date d'inscription : 25/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour grec

Message par Pericleitos le Jeu 13 Mar 2008 - 12:26

Cadmos a dit :
"En fait, cette pratique était principalement répandue dans l'aristocratie, et l'opinion publique y était peu favorable."

Les rapports adolescent-adulte (éromène-éraste) avaient lieu dans le cadre de l'éducation éphèbique, avant la remise des armes d'hoplite, et cette ritualité homosexuelle caractérisait la société pré-classique et sa structure aristocratique. Les démocrates de l'époque classique la voyaient donc d'un mauvais oeuil. Les temps ont bien changé...

Pericleitos
Esclave
Esclave

Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 73
Localisation : Alpes Maritimes
Loisirs : histoire
Date d'inscription : 25/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour grec

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum