L'étrusque, cet inconnu (pas tant que ça en fait...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'étrusque, cet inconnu (pas tant que ça en fait...)

Message par Cadmos le Ven 29 Déc 2006 - 18:03

Quelques informations sur la langue de ce peuple ancien d'Italie :

Une chose sûre sur l'étrusque, c'est qu'il ne s'agit pas d'une langue indo-européenne (soit apparentée au latin, au grec ou au perse). On le voit dans le vocabulaire de la parenté (mère = ati, fils = clan, épouse = puia, fille = sech, frère = ruva), des chiffres (un = thu, deux = zal, six = sa).

L'étrusque est une langue agglutinante (comme le turc par exemple), c'est-à-dire que les mots et leurs dérivés se forment par ajout de suffixes à un mot-noyau, et ne fusionnent pas avec comme dans les langues flexionnelles (comme le latin ou le grec). Par exemple, à partir du mot "clan", on peut former son datif pluriel en ajoutant les suffixes -ar (pluriel) et -asi (datif), ce qui donne "clenarasi".

La langue distingue probablement 7 cas de déclinaison : le nominatif, l'accusatif, le génitif, le modal (compléments circonstanciels), l'adlatif (ou accusatif de direction), l'ablatif et le locatif (lieu), qui correspondent tous à des suffixes particuliers.

Pour ce qui est de la conjugaison, on sait identifier les première et troisième personnes du singulier. L'étrusque compte deux voix : active et médiopassive, et cinq modes : l'indicatif, deux impératifs, l'optatif et le participe.

Le vocabulaire étrusque fut notamment identifié (en partie) grâce aux emprunts de l'étrusque au grec et aux langues italiques, mais aussi grâce aux emprunts du latin à l'étrusque lui-même.
Certains considèrent l'étruque comme une langue "pré-indoeuropéenne". On a par exemple rapproché le mot "puia" (épouse) du verbe grec "o-puein" qui signifie "prendre épouse" et qui serait d'origine pré-héllenique.
avatar
Cadmos
Modérateur général
Modérateur général

Masculin
Nombre de messages : 418
Age : 26
Localisation : Tyr
Activité : Prince
Loisirs : Rechercher les jeunes filles enlevées par des taureaux
Date d'inscription : 07/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étrusque, cet inconnu (pas tant que ça en fait...)

Message par Cuauhtémoc le Mer 14 Fév 2007 - 14:37

Tu as écrit que l'étrusque n'est pas une langue indo-européenne et ensuite tu montres des similitudes aux autres langues indo-européennes?!Laughing
Rectifie-ça!

_________________
"Namēchtlapaloa, namēchciyauhquetza, namēchciyappōhua.": Je vous salue, je vous souhaite la bienvenue, je vous encourage.
avatar
Cuauhtémoc
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 295
Age : 29
Localisation : Dans le palais de l'empereur à Mexico-Tenochtitlan.
Activité : Lycéen au calmecac de la capitale aztèque.
Loisirs : Littérature, cinéma, histoire, archéologie, jeux vidéos, séries TV...
Date d'inscription : 31/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étrusque, cet inconnu (pas tant que ça en fait...)

Message par Cadmos le Mer 14 Fév 2007 - 15:58

Pour être clair : les principales similitudes sont au niveau du vocabulaire, notamment avec le latin (par emprunts réciproques). Donc cela ne remet pas en cause la grammaire étrusque qui elle, n'est pas indo-européenne.

Pour le dernier exemple, il s'agit encore de ressemblances lexicales : le fait qu'on retrouve une même racine en étrusque et en grec laisse à penser que la langue étrusque s'est développée avant l'arrivée des IE (elle serait donc "pré-IE"), et que cette racine du grec ancien serait logiquement d'origine "pré-héllenique" (donc d'avant l'arrivée des premiers Grecs en Egée).

_________________
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien. - Socrate
avatar
Cadmos
Modérateur général
Modérateur général

Masculin
Nombre de messages : 418
Age : 26
Localisation : Tyr
Activité : Prince
Loisirs : Rechercher les jeunes filles enlevées par des taureaux
Date d'inscription : 07/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étrusque, cet inconnu (pas tant que ça en fait...)

Message par Skipp le Jeu 23 Aoû 2007 - 15:32

Cuauhtémoc a écrit:Tu as écrit que l'étrusque n'est pas une langue indo-européenne et ensuite tu montres des similitudes aux autres langues indo-européennes?!Laughing
Cadmos parlait d'emprunts... ce qui effectivement se produit toujours au contact de deux langues.
avatar
Skipp
Affranchi
Affranchi

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 44
Localisation : Marne
Loisirs : Détection, Histoire et Terrariophilie
Date d'inscription : 17/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.cegetel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étrusque, cet inconnu (pas tant que ça en fait...)

Message par Skipp le Jeu 23 Aoû 2007 - 15:34

Cadmos a écrit:Pour le dernier exemple, il s'agit encore de ressemblances lexicales : le fait qu'on retrouve une même racine en étrusque et en grec laisse à penser que la langue étrusque s'est développée avant l'arrivée des IE (elle serait donc "pré-IE"), et que cette racine du grec ancien serait logiquement d'origine "pré-héllenique" (donc d'avant l'arrivée des premiers Grecs en Egée).
Surtout que... certains font venir les proto-étrusques de l'Ouest de l'Anatolie. Il n'est donc pas impossible que les proto-grecs aient empruntés du vocabulaire à leurs voisins anatoliens pré-IE ou aux autochtones pré-IE (éventuellement apparentés aux proto-étrusques).
avatar
Skipp
Affranchi
Affranchi

Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 44
Localisation : Marne
Loisirs : Détection, Histoire et Terrariophilie
Date d'inscription : 17/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.cegetel.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étrusque, cet inconnu (pas tant que ça en fait...)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum