Les Planches Courbes - Yves Bonnefoy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Planches Courbes - Yves Bonnefoy

Message par Rita le Sam 21 Avr 2007 - 16:20

Voilà c'est l'oeuvre que l'on doit étudier en terminale littéraire et bah franchement... j'adhère pas du tout!
C'est un recueil de poèmes dans lequel Bonnefoy implicitement dit que le langage est preuve d'existence etc etc... c'est pas tant l'idée qui me gène c'est plutôt la façon dont c'est écrit.

Est ce que pour vous, l'"art" d'écrire contemporain a autant de mérite que celui de nos classiques?
avatar
Rita
Affranchi
Affranchi

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 27
Localisation : Arras
Date d'inscription : 09/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Planches Courbes - Yves Bonnefoy

Message par Deck le Sam 21 Avr 2007 - 16:48

Pour moi, bien sûr que oui!

Les écrivains dits classiques avaient un lecteur, qui était fidèle, et dont leur manière d'écriture plaisait!

A notre époque, le lecteur est beaucoup plus rare!Les écrivains qui sont lus ont donc le mérite de donner le goût de la lecture de leurs ouvrages!

Pour moi, ca a du mérite, surtout à notre époque!

Qu'en dis-tu toi?
avatar
Deck
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Planches Courbes - Yves Bonnefoy

Message par Rita le Sam 21 Avr 2007 - 17:16

Décidément Cédric... on ne parviendra jamais à être d'accord!

Et bien écoute, non. Non je ne pense pas que les auteurs contemporains comme ce Monsieur Yves Bonnefoy ont autant de mérite que les classiques! Il manque maintenant le côté technique, rhétorique qui n'est pas inné chez ces "artistes" (bah oui l'"art" d'écrire),qui leur demandait certainement des heures,des jours à reformuler leurs idées, à retravailler leurs structures pour qu'il y ait à la fois le côté esthétique et l'idée.
Les procédés d'écriture maintenant (attention je ne veux pas faire de généralités!ma culture est trop petite pour ça, je parle bien de ce recueil) se limitent eux répétitions, et à l'absence de virgule pour dire de créer un certain rythme et réussir à faire rentrer une idée, un mot (plus ou moins consciemment) dans la tête du lecteur! Non je n'appelle pas ça de l'art mais plutôt du bourrage de crâne...
avatar
Rita
Affranchi
Affranchi

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 27
Localisation : Arras
Date d'inscription : 09/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Planches Courbes - Yves Bonnefoy

Message par Cuauhtémoc le Sam 21 Avr 2007 - 20:10

Je n'aime pas vraiment les livres que l'on nous impose en Tl, Rita! Je n'en ai pas lu un seul complètement, je me sers surtout des annales du bac pour apprendre... Embarassed

Bonnefoy est le pire des quatre! Certes, c'est bien écrit mais ca manque de concret et de sens profond selon moi pour de la poésie.

_________________
"Namēchtlapaloa, namēchciyauhquetza, namēchciyappōhua.": Je vous salue, je vous souhaite la bienvenue, je vous encourage.
avatar
Cuauhtémoc
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 295
Age : 29
Localisation : Dans le palais de l'empereur à Mexico-Tenochtitlan.
Activité : Lycéen au calmecac de la capitale aztèque.
Loisirs : Littérature, cinéma, histoire, archéologie, jeux vidéos, séries TV...
Date d'inscription : 31/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Planches Courbes - Yves Bonnefoy

Message par Rita le Sam 21 Avr 2007 - 20:57

T'en aimes aucun? Pourquoi?

Personnellement aucun ne me pose de problême! pour ceux qui ne sont pas au courant, le programme de littérature comprend: Les Métamorphoses d'Ovide, Les Planches Courbes d'Yves Bonnefoy, Les Contes de Perrault et Jacques le fataliste et son maitre de Diderot.
Franchement j'aime bien les lire, c'est l'étude qu'on en fait à côté qui me gène... ma prof c'est du genre à voir le sexe partout alors tout le monde en prend pour son grade même le petit chaperon rouge et ouais vous ne saviez pas que cette gamine est en fait la représentation des règles chez la jeune femme et ouais! dixit Bettelheim célèbre psychanaliste!
avatar
Rita
Affranchi
Affranchi

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 27
Localisation : Arras
Date d'inscription : 09/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Planches Courbes - Yves Bonnefoy

Message par Deck le Dim 22 Avr 2007 - 12:01

Peut-être que le côté rhéorique comme tu dis Alice, est encore présent mais sous une forme que tu ne discernes pas!


Non je n'appelle pas ça de l'art mais plutôt du bourrage de crâne...

Tout est relatif...
avatar
Deck
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Planches Courbes - Yves Bonnefoy

Message par Deck le Dim 22 Avr 2007 - 12:37

J'en ai lu une partie, et je ne dis pas que j'ai su discerner tout ce qu'il disait...

Malgré tout, ce que je dis est que la manière d'écrire a beau être différente; le mérite d'écrire n'en est pas moins anéanti, et à notre époque, vu la raréfaction des lecteurs, il est selon moi probablement augmenté.


Dernière édition par le Dim 22 Avr 2007 - 18:33, édité 1 fois
avatar
Deck
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Planches Courbes - Yves Bonnefoy

Message par Cuauhtémoc le Dim 22 Avr 2007 - 16:50

Il n'y a pas seulement ta prof qui interpréte de cette façon! Mais oui, tu dois l'accepter, que tu le veuilles ou non, il y a des connotations sexuelles dans le petit chaperon rouge scratch
Il y a beaucoup de sexe (viol, paillardise, homosexualité...) dans tous ces livres imposés hormis les Planches courbes! affraid

_________________
"Namēchtlapaloa, namēchciyauhquetza, namēchciyappōhua.": Je vous salue, je vous souhaite la bienvenue, je vous encourage.
avatar
Cuauhtémoc
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 295
Age : 29
Localisation : Dans le palais de l'empereur à Mexico-Tenochtitlan.
Activité : Lycéen au calmecac de la capitale aztèque.
Loisirs : Littérature, cinéma, histoire, archéologie, jeux vidéos, séries TV...
Date d'inscription : 31/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Planches Courbes - Yves Bonnefoy

Message par Rita le Dim 22 Avr 2007 - 18:11

Quoique je n'ai lu que ce qu'il nous été demandé de lire, je n'ai pas cherché plus loin peut-être que...une petite histoire d'inceste ou autre...
avatar
Rita
Affranchi
Affranchi

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 27
Localisation : Arras
Date d'inscription : 09/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Planches Courbes - Yves Bonnefoy

Message par Masques de Venise le Mar 8 Mai 2007 - 20:44

Bonjour à tous et partiiculièrement à Rita.

Au vu des ouvrages proposés, il y a certainement une très grande différence de style déjà entre eux. Cela ne peut que déstabiliser, à mon sens.

Je retiens l'argument de Rita sur la façon dont le professeur présente le texte. Sur Bonnefoy et ses "Planches Courbes" (ah ! le bel oxymore ! Smile ), j'ai trouvé ceci :

http://www.lettres.ac-versailles.fr/article.php3?id_article=632

Rien que le jargon ici utilisé me dégoûterait à tout jamais du malheureux Bonnefoy. La littérature, l'écriture, on se doit de les définir en termes simples. Un écrivain, encore moins un poète, ne parlera certainement ni de "locuteur" ni d'"essentialiser" un discours et que sais-je encore ! ...

L'écriture, poétique ou non, est bien sûr une technique mais elle est avant tout instinct. Si l'instinct n'existe pas, l'écriture ne pourra être. Une technique, cela s'apprend toujours mais l'instinct, le "don", lui, ne s'achète ni ne se crée : l'écrivain le possède à la naissance ou il ne l'a pas.

C'est ce que les enseignants actuels ont une tendance consternante à oublier. Plus ils enseignent creux, plus ils barbouillent tout cela de mots pédantesques qui en font autant de Trissotin et de Vadius à la solde, hélas ! de l'Education nationale.

En revanche, sur le côté sexuel des contes de fées, la chose est indiscutable et l'ouvrage de Bettelheim est on ne peut plus intéressant à lire. Gardons-nous cependant de poser des étiquettes un peu trop rigides sur telle ou telle histoire ou nous perdrons tous notre ouverture d'esprit.

On n'a jamais fini de faire le tour d'un livre ou d'un texte qui nous a plu. On y découvre toujours quelque chose, souvent avec les années qui passent. Parfois, au contraire, quelque chose disparaît - mais c'est plus rare, Dieu merci !

Bon courage à toi, Rita et surtout, n'aie pas peur de dire que tu n'aimes pas Bonnefoy et pourquoi tu ne l'aimes pas. Tu es sans doute une élève mais tu es aussi une lectrice et il me semble que c'est cela qui est important. Very Happy
avatar
Masques de Venise
Homme du peuple
Homme du peuple

Féminin
Nombre de messages : 112
Age : 57
Localisation : Région parisienne
Loisirs : Livres & Mots.
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Planches Courbes - Yves Bonnefoy

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum