L'Asie du Sud-Est ancienne

Aller en bas

L'Asie du Sud-Est ancienne

Message par Cadmos le Mar 13 Nov 2007 - 23:01

Comme je travaille sur l'histoire de cette région en ce moment, je pensais commencer à décrire sur ce fil les principaux peuples et civilisations qui s'y sont développés (mon travail porte cependant sur une période s'étendant des origines aux débuts de la colonisation...).

Mais peut-être certains ont-ils des questions sur le sujet ?Smile

_________________
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien. - Socrate
avatar
Cadmos
Modérateur général
Modérateur général

Masculin
Nombre de messages : 418
Age : 26
Localisation : Tyr
Activité : Prince
Loisirs : Rechercher les jeunes filles enlevées par des taureaux
Date d'inscription : 07/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Asie du Sud-Est ancienne

Message par Deck le Dim 18 Nov 2007 - 12:52

Peu-être que les questions viendront une fois le post fait...

Perso, l'asie ancienne n'est pas du tout mon domaine de prédilection...
avatar
Deck
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Asie du Sud-Est ancienne

Message par Upomavick le Dim 18 Nov 2007 - 14:17

Idém pour moi je n'y connais franchement rien

_________________
Damien
avatar
Upomavick
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 34
Localisation : Samaravia, Germanie Inférieure, Civitas Tungrorum
Activité : licencié en histoire de l'antiquité
Loisirs : Théatre, Histoire, Astronomie
Date d'inscription : 25/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://damienmarcellin.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Asie du Sud-Est ancienne

Message par Cadmos le Sam 5 Jan 2008 - 21:19

Allez, on va commencer par ma civilisation préférée : les Cham.
Note : la prononciation de ce que j'écris "ch" n'existe pas en français en tant que telle, il s'agit d'une occlusive palatale notée le plus souvent "c", "ch", "tch", mais je trouve qu'elle se prononce un peu comme le "ti" de "tiens" (ce qui fait qu'en lisant le mot "Tiampa" en prononçant "tia" brièvement, on est pas trop loin de la prononciation correcte). Cependant je continuerai d'écrire "Champa" et "Cham" puisque c'est une des graphies les plus utilisées.



LE ROYAUME INDIANISE DU CHAMPA

Le Champa est né dans le région de l'actuelle Da Nang (où l'on peut visiter le plus grand musée d'art cham du monde). Les Chams sont originaires de Malaisie et de Polynésie. Ils s’installèrent dans le centre et sur les côtes Sud du Vietnam où ils fondèrent le royaume du Champa, profitant de l’affaiblissement de la mainmise chinoise sur la région liée au déclin des Han. Ils refoulent les populations autochtones dans les montagnes pour disposer d’un littoral étroit pour commercer avec la Chine, Java, Sumatra, l’Inde. Ils créent de petites confédérations maritimes et se sédentarisent.

Dans les premiers siècles de notre ère, les Cham occupent le Sud du Laos, mais ils en sont ensuite chassés par les Khmer du Cambodge. Ils développent une agriculture perfectionnée avec des techniques d’irrigation des rizières. Leur territoire comprenant les plaines littorales de la mer de Chine méridionale, mais aussi les hauts plateaux à l’Ouest de celles-ci, la population du royaume était polyethnique. Peuple de pêcheurs, de marins, et de pirates, ils furent longtemps divisés en plusieurs clans rivaux, dont les Dua et les Cau étaient les principaux. En relations commerciales avec les Indes, ils adoptèrent l’hindouisme puis le bouddhisme, et le sanskrit grâce aux moines allant de Chine en Inde et relâchant sur leurs côtes. Le Champa fut également en contacts économiques et religieux avec la Chine, envoyant des ambassades et versant des tributs dès le IIIe siècle. Avec le pays khmer, les rapports furent d’abord cordiaux puis plus tendus au IXe siècle. Après des expéditions de pillage javanaise, les contacts avec le monde malais s’améliorèrent, les échanges commerciaux et amicaux se multiplièrent. Lors de son apogée, le Champa s’étendait de Phong Na (Nord de Hué) à Vung Tau (ancien cap St Jacques) et comptait cinq provinces : Indrapura, Amaravati, Vijaya, Kauthara (Nha Trang), et Panduranga (Phan Rang). Il semblerait que ce fut plutôt un état fédéral ou confédéral qu’un royaume unitaire.

Deux inscriptions sanskrites de 658 (Centre Vietnam) et 668 (Cambodge) utilisent pour la première fois le terme « Champa », qui s’étendait déjà loin vers le Sud. La transcription chinoise « Tchan Tch’eng » fut utilisée à partir de 877. Du VIIIe au Xe siècle, le Champa connaît sa plus grande extension, de la porte d’Annam au bassin du Donnai. A la fin du XIVe siècle, la civilisation cham est décadente, la culture sanskrite s’étiole (dernière inscription sanskrite de 1252) avec les invasions musulmanes en Inde de la fin du XIIe siècle qui la coupe de l’Indochine, et les défaites cham du XIIIe siècle qui portent atteinte à la crédibilité de l’ordre hindouiste. Le Champa hindouisé est déstabilisé par cette crise de valeurs spirituelles. Le nouveau Champa repose sur un mélange de notions puisées dans le vieux fond indigène originel du Sud, d’éléments de culture indienne plus ou moins bien assimilés par les populations de la région, et à partir du XVIIe siècle, de quelques thèmes choisis parmi ceux véhiculés par l’Islam qui venait de s’implanter dans les ports et les cités du Panduranga et du Kauthara. On date ainsi de cette époque la fin du Champa indianisé.

LES GRANDES DATES DE L'HISTOIRE CHAM

192 : Fondation du royaume du Champa. Selon les textes chinois, des indigènes au Sud de la commanderie de Je Nan (région de l’actuelle Hué) secouent le joug chinois et fondent un pays de langue austronésienne appelé Lin Yi par les textes. Il s’agrandit vers le Nord jusqu’à la porte d’Annam puis englobe les principautés hindouisées du Sud.
Milieu VIIIe s :
Le centre du pouvoir cham est transféré à Po Nagar (Nha Trang) au Panduranga.
Fin VIIIe s : Java mène deux expéditions de pillage contre le Sud du Champa.
875 à 898 : Jaya Indravarman revendique le trône et s’affirme comme roi des rois, très probablement grâce à son alliance matrimoniale avec la reine Rajakula Haradevi. Le Champa adopte le bouddhisme mahayana avec Indravarman, qui établit la capitale cham à Indrapura (actuelle Dong Duong) et y fait construire un monastère bouddhique et mahayaniste. Les territoires du Champa passant sous influence direct s’étendent de l’embouchure du fleuve Quang Ngai à l’actuelle Da Nang.
1000 : Le roi cham doit abandonner Indrapura par prudence car la ville est trop proche du territoire vietnamien. La capitale est déplacée à Vijaya (actuelle Binh Dinh).
1044 : L’empereur vietnamien, prétextant une incursion de la marine cham
sur ses côtes, attaque Vijaya à la tête d’une flotte, la prend, la pille et tue son monarque. Il contraint les Cham à payer le tribut. Cet évènement provoque des troubles dans le Sud du pays. Vijaya envoie une armée dans le Panduranga révolté.
1069 : Le roi cham Rudravarman III attaque le Dai Viet (état sinisé au Nord du Champa) qui riposte immédiatement à la tête d’une flotte, attaque Vijaya, bat l’armée cham et capture le roi. Ce dernier échange en 1069 sa liberté contre l’abandon au souverain Ly Thanh Tong de la région située de la porte d’Annam aux environs du col de Lao Bao.
1145 : Le roi Jaya Harivarman, exilé à cause de circonstances politiques, revient au Champa. Le roi khmer s’empare de Vijaya et entreprend l’occupation de toute la partie septentrionale du Champa. Il place son beau-frère sur le trône de Vijaya.
1149 : Le roi du Panduranga Jaya Harivarman libère le Champa de l’occupation khmère et s’installe sur le trône de Vijaya après avoir renversé le beau-frère de Suryavarman II. Il doit lutter contre ses ennemis de l’intérieur et les autres principautés qui ont mal accepté son installation.
1177 : Jaya Indravarman attaque le Cambodge par surprise. Les Cham prennent la mer sous la conduite de leur roi avec une flotte puissante, longent les côtes de l’actuel Vietnam, guidés par un naufragé Chinois qui connaissait bien la route maritime, jusqu’à l’embouchure du Mékong. Puis ils remontent le fleuve à travers le delta, arrivent au Grand Lac et à l’embouchure du Stung Siem Reap, empruntent les cours d’eau rejoignant la capitale et font irruption sur les canaux de la ville. Angkor est prise, pillée, et son roi tué lors des combats par le roi cham, qui le fait exécuter sans même écouter ses propositions de paix selon une stèle khmère. L’occupation cham dure quatre ans.
1226 : Fin de la lutte entre les royaumes khmer et cham, qui entretiennent dès lors de bonnes relations.
1283 : Invasion mongole au Champa.
1306 : Che Bong Nga (nom mentionné par les textes vietnamiens) monte sur le trône du Champa. Sous son règne, de nombreuses expéditions militaires victorieuses sont menées contre le Dai Viet.
1390 : Mort de Che Bong Nga.
1471 :En réponse à une attaque menée par le roi cham, le souverain vietnamien Le Thanh Tong attaque le Champa par terre et par mer, s’empare de Vijaya, la rase après avoir fait décapiter plus de 40000 personnes et déporter plus de 30000, intègre le Champa au Dai Viet et le divise en quatre régions. Il fait ériger au mont Thach Bi une borne en pierre marquant la nouvelle frontière entre Dai Viet et Champa. Il entreprend une destruction systématique de la culture du Champa hindouisé, qui prend désormais pour assise des concepts relevant d’un fond autochtone très vivace dans les principautés du Sud. Selon les annales vietnamiennes, Le Thanh Tong abandonne le Kauthara et le Panduranga à un chef militaire de Vijaya, Bo Tri Tri, réfugié en Panduranga, qui avait demandé à se placer sous la suzeraineté du Dai Viet.


_________________
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien. - Socrate
avatar
Cadmos
Modérateur général
Modérateur général

Masculin
Nombre de messages : 418
Age : 26
Localisation : Tyr
Activité : Prince
Loisirs : Rechercher les jeunes filles enlevées par des taureaux
Date d'inscription : 07/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Asie du Sud-Est ancienne

Message par Cuauhtémoc le Jeu 10 Jan 2008 - 21:59

Cadmos a écrit:Comme je travaille sur l'histoire de cette région en ce moment

Qu'entends-tu par là? Tu fais des études sur l'Asie?Surprised

Sinon très bon sujet, tu n'es pas conventionnel, ça c'est clair!

Mais 40000 personnes décapitées!? Je reste sceptique, ça paraît gros, d'autant plus à l'époque : l'histoire a été édulcoré sûrement, quelles sont les sorces?

_________________
"Namēchtlapaloa, namēchciyauhquetza, namēchciyappōhua.": Je vous salue, je vous souhaite la bienvenue, je vous encourage.
avatar
Cuauhtémoc
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 295
Age : 29
Localisation : Dans le palais de l'empereur à Mexico-Tenochtitlan.
Activité : Lycéen au calmecac de la capitale aztèque.
Loisirs : Littérature, cinéma, histoire, archéologie, jeux vidéos, séries TV...
Date d'inscription : 31/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Asie du Sud-Est ancienne

Message par Upomavick le Jeu 10 Jan 2008 - 22:08

Merci pour ces infos, moi je en connais rien de rien à toutes ses régions d'Asie... la limite de mes connaissances s'arrête à l'Indus.

Y a t il des limites à la folie humaine?
Néanmoins il est vrai que 40000 est énorme... j'allais posé la même question, à propos des sources? quelles sont elles du point de vue typologique (textes, documents iconographiques, épigraphiques,...??)

_________________
Damien
avatar
Upomavick
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 34
Localisation : Samaravia, Germanie Inférieure, Civitas Tungrorum
Activité : licencié en histoire de l'antiquité
Loisirs : Théatre, Histoire, Astronomie
Date d'inscription : 25/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://damienmarcellin.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Asie du Sud-Est ancienne

Message par Cadmos le Jeu 10 Jan 2008 - 23:11

Cuauhtémoc a écrit:Qu'entends-tu par là? Tu fais des études sur l'Asie?Surprised
[...]
Mais 40000 personnes décapitées!? Je reste sceptique, ça paraît gros, d'autant plus à l'époque : l'histoire a été édulcorée sûrement, quelles sont les sources?

Pour la première question, disons que plusieurs voyages sur place m'ont donné le virus... Je dispose de plusieurs ouvrages sur le sujet, et j'ai commencé à établir une chronologie de la région (juste par intérêt personnel, même s'il y a un autre projet derrière) et une description des différentes civilisations de cette aire géographique.

Pour la deuxième question, aucun des ouvrages mentionnant ce chiffre n'indique la source précise, et aucun commentaire sur le chiffre n'est fait... je vais essayer de retrouver la source.Neutral

_________________
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien. - Socrate
avatar
Cadmos
Modérateur général
Modérateur général

Masculin
Nombre de messages : 418
Age : 26
Localisation : Tyr
Activité : Prince
Loisirs : Rechercher les jeunes filles enlevées par des taureaux
Date d'inscription : 07/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Asie du Sud-Est ancienne

Message par Deck le Ven 11 Jan 2008 - 14:37

c'est vrai que 40000, c'est vraiment énorme!

Tu pourrais nous donner le nom des ouvrages que tu as consultés en biblio?Tu as attisé ma curiosité!
avatar
Deck
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 04/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Asie du Sud-Est ancienne

Message par Cadmos le Ven 11 Jan 2008 - 22:52

Je vais même créer un sujet à part pour la biblio...ça sera encore mieux...

_________________
Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien. - Socrate
avatar
Cadmos
Modérateur général
Modérateur général

Masculin
Nombre de messages : 418
Age : 26
Localisation : Tyr
Activité : Prince
Loisirs : Rechercher les jeunes filles enlevées par des taureaux
Date d'inscription : 07/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Asie du Sud-Est ancienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum