Chronologie fondamentale de la Grèce classique

Aller en bas

Chronologie fondamentale de la Grèce classique

Message par Cadmos le Ven 10 Fév 2006 - 0:23

Toutes les dates sont avant J.-C.
EPOQUE PREHISTORIQUE (4500-2600)
4500-2600 : Le néolithique : les établissements se multiplient notamment en Thessalie ; civilisation agricole et pastorale.
2500-2000 : Age du bronze ancien, helladique ancien. Des envahisseurs venant d'Anatolie submergent les populations.
2000-1580 : Première invasion grecque en Grèce (les Ioniens).
1610-1580 : Seconde invasion grecque (les Achéens).

EPOQUE MYCENIENNE (1580-1200)
1580: Début et apogée de la brillante civilisation mycénienne. Création des palais de Mycènes, Tirynthe et Pylos. Premiers documents en linéaire B.
1200: Troisième invasion grecque, les Doriens. Déclin de la brillante civilisation mycénienne.
1800 (environ) : Prise de Troie par les Achéens.
Début d'une période obscure jusqu'au VIIIe siècle

EPOQUE GEOMETRIQUE (1100-750)
800 : Fondation de Sparte par synoecisme, réunion de quatre villages par un législateur semi-légendaire Lycurgue.
776 : Première célébration des Jeux Olympiques.
757 : Début de la colonisation : Cumes.

EPOQUE ARCHAIQUE (700-480)
750 : Athènes réalise l'unité de l'Attique par synoecisme.
747 : Corinthe, régime des Bacchiades.
740 : Sparte, première guerre de Messénie.
733 : Colonisation de Corinthe, Syracuse.
708 : Colonisations des Laconiens, Tarente.
700 : Colonisation d'Eubée, Chalcidique.
676 : Colonisation de Milet, Cysique.
660 : Colonisation de Mégare, Byzance.
VIIe siècle : Début de l'amphictyonie dorienne : ligue ou confédération, groupement de caractère religieux et pacifique formé de peuples habitant la même région, se réunissant autour du sanctuaire de Délos.
657 : Corinthe : tyrannie de Cypsélos et Périandre.
650 : Apparition des premières monnaies grecques à Egine. Sparte, deuxième guerre de Messénie.
621 : Dracon, législateur athénien. Chargé de la réforme de la justice, il rédige un code qui porte son nom.
612 : Prise par Athènes de Salamine qui appartenait aux Mégariens.
600 : Fondation de Massalia (Marseille), colonie phocéenne.
VIe siècle : Apparition en Grèce de la tyrannie, pouvoir d'un seul citoyen. Elle s'oppose à l'aristocratie. Constitution de la première ligue péloponnésienne avec Elis, Corinthe et Sicyone.
594 : Solon, législateur athénien, met en place de nombreuses réformes destinées à affaiblir les Eupatrides et à donner la prééminence à l'Etat et non à la famille. La plus importante est de retirer aux créanciers le droit de réduire en esclavage leurs débiteurs insolvables.
590 : Autonomie de Delphes, siège d'un oracle d'Apollon et d'une amphictyonie des 12 peuples du Nord. Delphes déclare une guerre sacrée contre Crissa qui est vaincue et détruite.
586 : Fin de la tyrannie à Corinthe.
582 : Premiers jeux Pythiques.
561 : Pisistrate, tyran athénien, poursuit l'oeuvre de Solon. Meurt en 528. Laisse deux fils, Hipparque et Hippias qui lui succèdent.
533 : Polycrate, tyran de Samos, mène une politique de grands travaux.
514 : Hipparque est assassiné par Harmodios et Aristogiton, les deux tyrannoctones, champions de la liberté. Hippias, au pouvoir, devient un despote violent.
510 : Chute de la tyrannie à Athènes. La tyrannie disparaît peu à peu partout.
516 : Mort de Polycrate, les Perses s'emparent de Samos.
508-507 : Clisthène ou le début de la démocratie. Il dirige la défense de la démocratie contre les aristocrates, modifie la constitution de Solon dans un sens plus démocratique. Ses réformes durent pendant toute la démocratie athénienne. Il crée les dix tribus d'Athènes en supprimant les anciennes tribus ioniennes et institue le conseil des 500.
506 : Première clérouquie (colonie militaire et de peuplement) envoyée par Athènes dans l'Eubée.
501 : Institution à Athènes des stratèges, 10 magistrats (1 par tribu), élus annuellement ; pouvoirs étendus (commandement de l'armée).
499 : Darius, roi des Perses, tente de conquérir les îles de la mer Egée. Révolte de l'Ionie. Athènes avec 30 trières et 5 venant de l'Erétrie prend Sardes. Darius prend et rase Milet ; fin de la révolte.

EPOQUE CLASSIQUE
491-490 : Première guerre médique ; offensive perse en Grèce continentale. Miltiade décide d'attaquer. Commandée par Callimachos, l'armée d'Athènes remporte seule la victoire de Marathon (les Péloponnésiens étant arrivés trop tard). Les Perses rentrent en Asie Mineure.
488 : Premier usage de l'ostracisme (procédure de bannisement décidée par l'Ecclésia). Fut appliqué à plusieurs chefs politiques.
483 : Thémistocle crée une puissante armée maritime de 200 trières.
481 : Thémistocle à Athènes réunit des alliés. Sparte prend le commandement d'une ligue hellénique qui se réunit à Corinthe. Une sorte d'union sacrée est mise en place. La majeure partie de l'Assemblée décide de la résistance à Xerxès.
480 : Deuxième guerre médique. Xerxès envahit la Grèce. Les Thermopyles : engagement terrestre. Léonidas et 300 Spartiates périssent, les troupes d'Athènes s'étant repliées. Xerxès envahit l'Attique, incendie et pille Athènes, la population s'étant réfugiée à Salamine. Thémistocle préconise la bataille navale disputée dans le golfe de Salamine, la flotte grecque l'emporte en septembre 480. La flotte perse, détruite, s'enfuit.
479 : Platées. Le général de Xerxès, Mardonios, s'installe pour combattre en Béotie, à Platées, mais il est sévèrement battu par les Spartiates et les Athéniens. Bataille qui met fin, avec la bataille navale de Mycale, aux guerres médiques.
478 : Hiéron devient tyran de Syracuse.
477 : Création de la ligue de Délos. Athènes groupe en fédération toutes les cités qui continuent la lutte. Chacune fournit des vaisseaux ou de l'argent. Le trésor des alliés à Délos (dans le temple d'Apollon) est confié à un Athénien.
474 : Hiéron bat les Etrusques à Cumes.
472 : Ostracisme de Thémistocle ; prépondérance de Cimon, fils de Miltiade, qui devient l'homme le plus populaire d'Athènes.
467 : Cimon remporte une victoire terrestre et navale en Pamphilie sur les Perses.
465 : Athènes mate la révolte de Thassos et l'oblige à réintégrer la Ligue.
464 : Suite à un grand tremblement de terre, révolte des hilotes de Sparte, entraînant la 3e guerre de Messénie qui dura 10 ans.
461 : Ephialte réduit les pouvoirs politiques de l'Aréopage. Les aristocrates considèrent que cette loi est sacrilège. Ephialte est assassiné quelques mois après. Cimon est ostracisé.
457-456 : Athènes met le siège devant Egine et l'oblige à capituler et à verser un tribut de 300 talents. En Béotie, Athènes est battue à Tanagra par une armée péloponnésienne.
454 : L'escadre athénienne est anéantie par le gouvernement de Sparte et une autre division navale est détruite à l'embouchure du Nil. Le trésor des alliés est transporté de Délos à l'Acropole d'Athènes.
451 : Pour devenir citoyen, il faut que la mère soit également athénienne (loi de Périclès).
449 : Paix de Callias entre Athènes et la Perse, assurant la sécurité des Ioniens.
449-447 : Deuxième guerre sacrée à Delphes. Sparte attaque les Phocidiens, alliés d'Athènes, pour protéger l'autonomie de Delphes. Plusieurs cités de Béotie sont hostiles à Athènes.
446 : Soulèvement de la Béotie contre la domination d'Athènes ; bataille à Coronée. Athènes est vancue. Une paix est ratifiée par les Assemblées à Sparte et à Athènes. Périclès renonce à dominer Mégare et le Péloponnèse, Sparte abandonne l'Eubée et Egine. La Béotie, qui reconstitue sa ligue, est pendant 1/2 siècle un ennemi haineux d'Athènes. Expiration de la trêve entre Athènes et Sparte qui envahit l'Attique. Paix, proposée par Périclès, conclue pour trente ans.
441 : Révolte de Samos contre l'ingérence dans les affaires intérieures. Périclès intervient avec 60 bateaux, plus 140 vaisseaux alliés ; il mettent les siège devant Samos qui doit capituler.
433 : Périclès intervient dans le litige ancien entre Corinthe et Corcyre qui demande l'aide des Athéniens. La bataille reste indécise.
432 : Décret de Périclès interdisant le commerce entre Mégare et la ligue athénienne.
431 : Première phase de la guerre du Péloponnèse, dite d'Archidamos, qui dura 10 ans. Les Péloponnésiens envahissent l'Attique par deux fois. Périclès fait rentrer les habitants à Athènes. Mécontentement de ces réfugiés.
430 : Une peste bubonique éclate au Pirée, puis à Athènes et 1/3 de la population est décimé. Pendant la peste on intente à Périclès un procès stupide. Il doit payer une forte amende et abandonner son pouvoir de stratège.
429 : Périclès est réélu stratège. Après la prise de Potidée par Athènes, Périclès meurt de la peste et est remplacé par Cléon.
428 : Révolte de Mytilène durement réprimée par Cléon.
425 : Les Spartiates sont vaincus à Sphactérie ; 300 spartiates sont faits prisonniers.
424 : Athènes envahit la Béotie ; défaite des Athéniens à Délion où mille hoplites trouvèrent la mort.
421 : Paix de Nicias, entre Sparte et Athènes ; une alliance est prévue pour 50 ans.
420 : Alcibiade est nommé stratège, et propose une expédition en Sicile.
415 : Scandale de la mutilation des Hermès et de la parodie des mystères d'Eleusis. Alcibiade compromis s'échappe et se réfugie à Sparte.
415-413 : Reprenant le projet d'Alcibiade, Démosthène et Nicias partent pour une expédition contre Syracuse et échouent lamentablement. Ils abandonnent la flotte et les blessés. Nicias et Démosthène sont exécutés.
413 : Intervention de Sparte en Attique, dite guerre de Décélie.
412 : Les Quatre-Cents sont investis des pleins pouvoirs (oligarchie) et font régner la terreur à Athènes (dure peu). Théramène fait appliquer à nouveau un régime démocratique, en 411.
410 : Grande victoire navale d'Alcibiade à Cysique. Paix proposé par Sparte. Refus athénien.
406 : Deuxième victoire aux îles Arginuses, qui ne fut pas exploitée. Les stratèges sont mis en procès et six d'entre eux sont exécutés. Le roi de Sparte, Agis, offre une paix que les Athéniens refusent.
405 : L'amirale spartiate Lysandre reconstruit une flotte et inflige une défaite à Athènes à Aegos Potamos. Théramène, envoyé au camp de Lysandre, revient avec des propositions qu'Athènes doit accepter. Fin de la prédominance athénienne, qui devait entrer dans la ligue péloponnésienne. Les Longs-Murs sont détruits.
405-367 : Règne de Denys l'Ancien, à Syracuse.
404-403 : Prise de pouvoir, sous la pression de Lysandre, des Trente, antidémocratiques, qui font régner la terreur. Chassés d'Athènes par Thrasybule. Rétablissement de la démocratie.
401-400 : Expédition des dix mille, mercenaires grecs recrutés par Cyrus qui était en lutte avec son frère Artaxerxès ; l'expédition est menée par Xénophon. Abandonnés en Mésopotamie, après la défaite de Cyrus, les Grecs rentrent en Grèce, non sans mal. Récit par Xénophon dans l'Anabase.
399 : Socrate, accusé d'impiété et de corruption de la jeunesse, est condamné, et boit la cigüe.
395-94 : Coalition, Thèbes, Athènes, Argos, Corinthe contre Sparte. Agésilas remporte une victoire à Coronée sur la coalition. Conon, général athénien, bat Sparte à Cnide.
387 : Sparte, Athènes, Thèbes et les Argiens signent la paix du Roi, avec Artaxerxès.
382 : Occupation de la Cadmée, citadelle de Thèbes, par un corps spartiate.
379 : Pélopidas délivre Thèbes de la garnison spartiate et reconstitue la ligue des cités béotiennes.
377 : Athènes reconstitue la deuxième confédération d'Athènes.
371 : Conférence à Sparte des principales cités grecques avec les envoyés du Grand Roi. Renouvellement de la paix du Roi. Bataille de Leuctres entre Sparte et Thèbes dirigée par Epaminondas. Dix mille Péloponnésiens se trouvent en présence de sept mille Béotiens. Défaite de Sparte.
367 : A Syracuse, Denys le Jeune succède à son père. Des troubles importants ont lieu ; Corinthe envoie un médiateur, Timoléon, qui rétablit l'ordre.
362 : Heurt à Mantinée, entre une armée de Sparte, aidée par Athènes et Elis, contre Thèbes. Epaminondas gagne et est tué. Désordres en Grèce.
359-336 : Philippe de Macédoine, régent, devient roi.
357-55 : Révolte des alliés d'Athènes. Fin de la 2e confédération athénienne.
356 : Troisième guerre sacrée autour de Delphes. Les Phocidiens s'étant emparé des richesses du sanctuaire, Philippe intervient en Thessalie, s'avance vers la Phocide. Il est arrêté aux Thermopyles, recule et rentre en Thessalie. Il décide de soumettre les villes de Chalcidie et les prend une à une.
348 : Philippe : met le siège à Olynthe, alliée d'Athènes, et la rase.
346 : Ambassade, avec Eschine et Démosthène, envoyée à Pella par Athènes pour préparer la paix de Philocrate. Fin de la 3e guerre sacrée.
340 : Quatrième guerre sacrée contre les Locriens à propos de Delphes. Philippe la conduit. Alliance Sparte et Athènes.
338 : Bataille de Chéronée. Le bataillon sacré des Thébains, les hoplites béotiens et l'armée athénienne sont vaincus.

Cette bataille marque la fin de l'époque classique. Un changement fondamental se produit. L'époque héllenistique commence.

(source : La Grèce classique, Anne-Marie Buttin).
avatar
Cadmos
Modérateur général
Modérateur général

Masculin
Nombre de messages : 418
Age : 26
Localisation : Tyr
Activité : Prince
Loisirs : Rechercher les jeunes filles enlevées par des taureaux
Date d'inscription : 07/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum